ArtBCO
  • Jean-Michel Rousvoal , comme chez les antiques, nous propose sa propre interprétation de la « vanité » dans une lumière digne des meilleures toiles de Gotfried Schalken. Dans cette lumière soignée, ses photographies jouent l’ambiguité entre une sensualité gourmande et le rappel incessant de notre finitude. Si le posé du modèle nous fait immanquablement penser au travail de Willy Ronis sur le nu, J. M. Rousvoal en apportant à sa recherche la qualité des clairs obscurs fait pénétrer le spectateur dans un entre -deux mettant en conflit le classique formel du sujet et la modernité de ses modèles. Comment dès lors ne pas penser en voyageant au gré de la lumière dans un sfumato entre terre d’ombre et indigo à Caravage . Grâce à lui, les corps se voilent et se dévoilent au plus profond de nos regards.
  • available works on artbco

    Credendo Vides 004

    USD 1,200 / USD 36

    Credendo Vides 006

    USD 1,200 / USD 36

    Credendo Vides 008

    USD 1,200 / USD 36

    Credendo Vides 010

    USD 1,200 / USD 36

    Credendo Vides 012

    USD 1,200 / USD 36

    Butinage

    USD 3,800 / USD 114

    L’Amérique I

    USD 3,800 / USD 114

    Le Ver est dans le Fruit...

    USD 3,800 / USD 114

    Vanité au papillon I

    USD 3,800 / USD 114

    Vanité d’Automne

    USD 3,800 / USD 114

    Vanité du Pêcheur

    USD 3,800 / USD 114

    Copyright © 2019. All rights reserved.